31 janvier 2006

Marathon ou 100 mètres ?

Faut-il mettre son enfant obèse au régime ?
L'alimentation n'explique pas tout. Patrimoine génétique, mode de vie, habitudes de la famille, vécu psychologique interviennent. Tout cela est bien complexe…
Lui imposer un régime peut être culpabilisant, et encore plus, si l’enfant ne parvient à suivre ces restrictions.

Quand on est Parent, que l’on veut aidé son enfant, et que son enfant est motivé, alors le chemin est déjà tracé ; il suffit de le suivre.

C’est par où le chemin ?

En tant que Parent, on doit s’interroger et s’efforcer de trouver l'origine de l'obésité : retracer l'histoire de la prise de poids, trouver les facteurs déclenchants,ou d'éventuels traumatismes, analyser le retentissement du surpoids sur la vie quotidienne, analyser la composition alimentaire de chaque repas que l’on sert à son enfant (sur une semaine par exemple).

Attention, je ne vous propose pas de prendre la place du Médecin ou du Spécialiste en nutrition, mais de prendre conscience à partir de l’analyse de « l’histoire de l’obésité » de votre enfant des mécanismes qui se sont enclenchés.

Contrairement à l'adulte, l'enfant est encore en construction et le traitement de son obésité pourra intervenir dans la structure même de sa future personnalité. Il s’agit d’aider l'enfant à reprendre confiance en lui et à perdre progressivement du poids.

Vous vous engagez dans un marathon, pas un 100 mètres…

Les règles diététiques mises en place par vous, Parents, doivent éviter les interdits alimentaires, respecter les préférences de l'enfant (le chocolat par exemple a tout à fait sa place dans une alimentation équilibrée), et proposer de goûter de nouveaux produits, régulièrement.

La Rochefoucauld disait : "Manger est un besoin, savoir manger est un art"...

Issues des 3es Ateliers de nutrition de l'institut Pasteur de Lille

1 commentaire:

iLan from Miami a dit…

coucou yael !

mais dis moi il est super ton blog, j'ai enfin eu le parcourir.
Bravo, tres belle initiative !!
autant te dire que les blogs, c'est mon pain quotidien ;-) on a des projets internet qui tournent autour du blogging...

encore bravo et a tres bientot

ilan from miami